Les Trophistes sont arrivés à Marrakech après dix jours d’une aventure exceptionnelle. Pendant toute la durée du raid, ils ont pu évoluer en toute sécurité grâce à un énorme support logistique et une organisation de près de 300 personnes. Stand méca, PC course, commissaires, équipes médicales… Focus sur ces hommes et femmes de l’ombre qui veillent H24 au bien-être des Trophistes.

Le PC course

Cœur du dispositif de sécurité, le PC Course centralise toutes les informations relatives à la course. Pour cette 20e édition, ce centre névralgique du raid a vécu une révolution avec la mise en place, sur chacune des 1450 4L, d’un système de tracking via un boitier installé à bord des véhicules. Un extraordinaire outil de sécurité qui permet par exemple de géolocaliser un équipage en temps réel. Le PC organise la répartition des véhicules d’organisation tout au long des étapes. Il coordonne les interventions potentielles sur la piste. Un hélicoptère se tient prêt, sur zone, et survole régulièrement la piste en cas de besoin d’intervention urgente. Une équipe d’assistance (Mutuaide) est par ailleurs sur place pour organiser les réparations plus importantes dans les garages marocains.

Les mécaniciens

Sur le 4L, ce sont des héros. Au « stand méca » ou sur la piste, où sont dispersés les fameux « mecapistes », ils ne comptent pas leurs heures, réparent à tour de bras, et s’attirent la reconnaissance éternelle des Trophistes qui sans eux n’auraient pas pu poursuivre l’aventure. Ce sont nos « experts ».

Les commissaires

Disposés sous les arches d’arrivées, mais aussi sur les contrôles de sécurité (CS) tout au long des tracés, les commissaires valident les passages, distribuent parfois des pénalités. Ils assurent surtout un accompagnement humain des Trophistes sur la piste. Toujours à l’écoute, ils rassurent, donnent un conseil pour un passage difficile. Presque un rôle de parents des équipages pendant les étapes.

L’équipe médicale

Médecins, pompiers, équipes de la Croix-Rouge… Tous veillent à la santé des Trophistes sur le bivouac et sur la piste, H24.

Les équipes de Brahim

Brahim, c’est l’intendant en chef du bivouac. Avec lui, une centaine de Marocains œuvrent au quotidien pour assurer la préparation des repas (imaginez la montagne de semoule pour cuisiner un couscous à 3000) mais aussi le montage et démontage des bivouacs. Cette année, lors de la soirée surprise de mardi, Brahim et ses cuistots ont réalisé l’exploit de servir des pizzas en plein désert.