Après une nuit en bivouac autonome, les équipages reprennent la piste ce vendredi matin. Le dernier jour de désert et de compétition pour les équipages. Car ce soir, ils seront à Marrakech.

Ne pas penser que c’est (déjà) le dernier jour de désert. Gouter chaque instant, chaque mètre de piste. Ouvrir grand les yeux, dès le réveil à l’aube, au milieu de rien. Plus loin, là-bas, il y aura l’arrivée à Tazarine, porte de sortie du désert. Puis la liaison vers Marrakech où les attendent familles et amis. N’y pensons pas. Pas encore.